Cahiers Clairaut n°171, Automne 2020

par Jean-Michel VIENNEY last modified 2020 Sep 17 15:07

Depuis la récente détection des ondes gravitationnelles, on parle beaucoup d'astronomie "multi-messagers", mais il y a déjà bien longtemps que les chercheurs ne se contentent pas de la lumière pour décrypter les secrets de l'Univers. Ce numéro d'automne des Cahiers a pour thème principal les "rayons cosmiques", des messagers mystérieux dont il a d'abord fallu établir la nature. Ce long et patient travail, qui a permis de nombreuses avancées et découvertes dans le domaine de la physique des particules, est une belle illustration de la connexion intime et des nombreux allers-retours entre les physiciens de l'infiniment petit et de l'infiniment grand.

Dans ce numéro Mathieu Renaud, astrophysicien au CNRS/IN2P3 nous relate l'histoire de cette découverte qui remonte officiellement à 1912, et Peter von Ballmoos de l'Institut de Recherche en Astrophysique et Planétologie décrit différentes méthodes de détection de ces "rayons", invisibles, mais omniprésents et dont l'énergie peut être colossale.

Plusieurs articles relatent ou proposent des activités réalisables en classe : étude du flux de muons selon la nature est matériaux par Catherine Fauroux et Christine Tran (Lycée Jeanne d'Arc, Étampes), accès pour les classes à des données expérimentales enregistrées au Pic du Midi avec le "laboratoire virtuel" e-PÉRON par C. Baudoin (Institut de physique de l'Univers de Marseille Université), D. Dornic (Centre de physique des particules de Marseille) et O. Espagnet (Observatoire de Midi Pyrénées), et comment bénéficier du prêt d'un détecteur-compteur de muons grâce aux dispositifs "Cosmos à l'école" (Sciences à l'école) ou "Cosmix" (Centre d'Etudes Nucléaires de Bordeaux Gradignan).

Il fallait bien sûr aussi profiter du passage de la comète C/2020 F3 (Neowise) pour imaginer de nouvelles activités pour nos élèves : Olivier Gayrard qui nous propose une méthode pour estimer la longueur de sa queue de plasma.

Pierre Le Fur nous emmène à la découverte de la "banlieue extragalactique" en exploitant des images avec le logiciel Aladin mis à la disposition des professionnels mais aussi des amateurs par l'Université de Strasbourg. Michel Dumont nous donne des pistes pour acquérir et exploiter des courbes de lumière d'étoiles variables. Olivier Gayrard nous propose une méthode exploitable par des élèves de niveau lycée pour déterminer l'altitude d'un satellite artificiel passant près du zénith.

A la rubrique "instruments", David Alberto nous explique l'utilisation du quadrant des sinus utilisé par les astronomes arabes dès le IXème siècle pour déterminer la valeur de la déclinaison du Soleil.

Anne Marie Louis nous livre la quatrième partie de son article sur l'astronomie dans les timbres, et Pierre Causeret quelques événements remarquables de l'automne 2020.

A propos d'événements remarquables, signalons la sortie imminente du HS13 : Croyances et idées fausses en astronomie. Vous pourrez prendre connaissance en avant-première du sommaire de ce numéro qui doit sortir des presses de l'imprimeur d'ici novembre. Nous aurions souhaité vous le présenter lors des Rencontres du Ciel de l'Espace, mais nous avons appris depuis qu'elles sont malheureusement remises à plus tard à cause de la situation sanitaire. Il sera néanmoins disponible dès sa parution sur notre site de ventes (courant novembre).

Sommaire du numéro 171

Pour acheter le numéro 171 : format papier (9€) format numérique .pdf (6€)

Vous pouvez aussi vous procurer les numéros précédents encore disponibles sur notre site de vente.

Vous pouvez aussi vous y procurer toutes nos autres productions : maquettes, filtres et réseaux, numéros hors-série, HS10 Mathématiques et astronomie, HS 11 Les constellations, HS 12 Astronomie à l'école, HS 14 : Le Soleil.

Vous pouvez aussi nous soutenir en adhérant au CLEA et/ou en souscrivant un abonnement 2020  (numéros 169, 170,  171, et 172 à paraître en décembre)

 


Personal tools